Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Album Photos 2

Recherche

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:46

Vous croyez que Takari et son équipage font des miles vers le Nord ???

Que nenni !!!

 

Acte 1 : tout va bien

 

Apres avoir passé le reveillon du nouvel an à l’ Anse d’ Arlet, navigation sans soucis au portant en passant au Diamand par la Passe Des Fous, nous avons fait route vers St Pierre, petite ville connue pour l’ irruption volcanique en 1902 ayant fait de nombreux morts.

 

Notre escale devait durer une nuit, le temps de refaire la clearance pour sortir du territoire et entrer en regle à la Dominique.

Jusque là tout va bien, navigation à la voile et au moteur juste pour finir, nous sommes caché du vent par les reliefs.

Mouillage devant St Pierre, pas evident il y a un peu de monde et les fonds plongent tres vite, nous mouillons dans 13 metres d eau, avec 30 metres de chaine et autant en boute, ca peut souffler, ca devrai bien le faire…..

 

Acte 2 : Avis de décès…..

 

Le temps de faire un tour a terre, on rentre à bord, popote et on se couche.

 

3 heures du matin, rien ne va plus le vent est assez fort, Takari bouge beaucoup, le taud offrant une belle prise au vent, mais pas de soucis, certes Myriam est inquiete, mais l’ ancre Delta fait toujours autant de merveilles, je me rendors sans la moindre crainte.

Mais le vent continue à forcer de plus en plus, je finis par craindre le mouillage des autres dont un cata situé devant nous ( les catas de locations sont une calamités pour les voyageurs, mouillages souvent foireux, manœuvres éffrayantes, etc…. ).

Et puis tout s enchaine tres vite, la tete dehors, enfin sous la capote, le vent monte un peu plus violament, il doit y avoir 35 nds ou nous sommes, l’ annexe vole au dessus de l eau sans la toucher ou presque et je crains qu elle casse le pilote, le temps d y aller et c est le taud qui explose, bref le bazard complet,  l annexe est remise à l’ endroit et accrochée contre le bateau pour limiter la prise au vent, puis je m attaque au taud, apres m etre pris deux ou trois claques par le taud, le couteau sort de sa pochette et les boutes sont coupes au plus vite, de toute facon, il ne risque plus rien , vu l etat ou il est maintenant…..( quand je pense qu à St Lucie j y ai passé 5 heures pour renforcer tous les points de fixation….. )

Le taud est mort, vive le taud, tiens, l’ annexe est encore à l’ envers……..Myriam surveille les autres, au cas ou.

 

Et puis on frole la catastrophe, des bateaux dérapent et le cata mouillé devant nous passe à 3 metres de Takari, sueur froide sous les tropiques………

 

D autres bateaux feront comme nous une partie du reste de la nuit, veiller a ne pas deraper, Takari lui n a absolument pas bouger.

 

Au matin, il faut se rendre à l evidence, on ne peut pas continuer a naviguer sans taud ( le taud c est la toile qu on met au dessus du cockpit et qui permet d etre protege du soleil et de la pluie, ca vous fait rigoler alors qu il fait tres froid en Europe, mais ici ce truc est INDISPENSABLE )

. A St Pierre on ne pourra pas en trouver un, encore moins a la Dominique. Si on ne part pas aujourd huie, notre fenetre meteo sera merdique pour passer le canal et ici qui est deja rouleur ca le sera encore plus. On parvient a trouver une bache solide, mais le magasin qui la vend ne vend pas les œillets qui vont avec ( bah oui c est logique non ???……….). L aide nous viendra de Remy du Gringo, (oui vous savez, le bateau qui s etait fait percuté de plein fouet l année derniere par un cargo  à 20 miles de Canaries, et oui, contre toutes attentes, il est bien arrivé à rentrer chez lui par ses propres moyens et meme, à remettre sa coque droite, remettre des emmenagements et un mat lui rendant toute sa beauté, puis aussi sec reprendre la mer pour redescendre aux Canaries puis à transater sans soucis, bravo…. ), qui nous depanne d œillets.

 

Mais trop tard pour la météo, faut partir et chercher un mouillage tranquille.

Nous faisons un stop à Schoelcher ( rouleur aussi….)puisque Case Pilote ne nous inspirait guere, puis repartons en direction de Pointe du Bout, en face de Fort de France, mais le passage est agité et rebroussons chemin, ca cartonne fort. Dans l apres midi, on parvient à passer au pres serré avec la GV à deux ris et appuyé au moteur.

 

Mouillage au bout de la Pointe du Bout, rouleur, mais on a notre petite plage privée devant un grand hotel abandonné.

 

Deux jours apres, notre petit tour à Trois Ilets ne nous enchante pas, pas moyen de piquer une tete ici, l eau est trouble et n invite pas à la baignade, retour et puis on decide de repartir un peu à Grande Anse d Arlet pour se reposer ( ca roule toujours…. Ca en devient épuisant )

 

Acte 3 : On a trouvé notre petit coin de paradis…..

 

Au début on se disait qu on ne resterai pas ici trop longtemps parce qu il n y avait rien, maintenant on se dit que justement qu’on va rester plus longtemps, parce qu il n y a rien !!!

Tous les matins, apres le petit dejeuner, on se baigne dans une eau translucide ( on voit les étoiles de mer du pont alors que nous avons 4 metres de fonds ) et croisons nos copines les tortues qui tous les matin sortent la tete à 5 metres de Takari, le temps d une petite apnée avec elle et la journée peut bien commencer.

 

Voilà pourquoi meme nous allons rester encore un peu, les gens y sont agréables autant les voisins que les martiniquais

 

Apres ? on verra !!!!!

 

Pour les défenseurs des animaux, Atol est heureux, il surveille de pres les poissons qui passent sous sa maison et commence a comprendre qu il y a une tortue presque à portée de ses papattes, il se fait des siestes olympiques quand il fait chaud, essaye de monter au mat tous les soirs, mange copieusement et a ses patrons rien que pour lui toute la journée à portée de museau, le pied quoi ( enfin la patte…. )

 

La suite, dans le prochaine épisode….

 

 

PS, Ah oui au fait, Takari fait sa star ce mois ci dans la revue Loisirs Nautiques, vous decouvrirez avant nous ce qu il y a dedans !!!! ne le loupez pas !

 

Et puis si un candidat est interressé pour devenir le nouveau patron de Takari, qu’ il n hesite pas à nous contacter car sinon bientôt il y a de fortes chances pour que Takari rejoigne son port d’ attache !!! ( ne cachons pas que transater une deuxieme fois ne fait pas l’ unanimité de l’ equipage, voir meme que je serai serai perdant si Atol pouvait voter…. )

 

Norbert, Myriam et Atol, sur leur compagnon d’ écume Takari !

Partager cet article

Repost 0
Published by Takari
commenter cet article

commentaires

Ratatons 07/02/2009 20:03

Salut Myriam et Norbert! Contents de retrouver votre piste et d'avoir des nouvelles... On va lire tout ça bien au chaud ce soir dans le bateau. On est à Dakar!Est-ce que vous recevez nos mails ou vous avez changé d'adresse?En tout cas bon vent et à bientôt,Bises!Claire, Jérôme, Noémie

SONIA 21/01/2009 09:00

Bon...et bien nous sommes contents que tout se passe à merveille! ici comme vous pouvez le deviner, les températures sont beaucoup moins clémentes que sous les tropiques mais ça remonte...doucement !! on vous a gardé au chaud Loisirs Nautiques pour votre retour. Nous vous embrassons et attendons impatiemment de vos nouvelles et surtout quelques photos pour nous faire rêver un peu!

Christian ALLAIN 17/01/2009 21:46

Salut les takariens,C'est toujours un plaisir de vous lire. Si Norbert a besoin d'un équipier pour le retour, je suis toujours partant. A bientôt et bon vent,Christian

Articles Récents